Accueil > 2016 workshop

SESSION POSTERS


P1 Une méthode d’évaluation de l’exposition des nouveau-nés au PCB et d’intervention préventive, à partir des données de niveaux sanguins de PCB d’une cohorte Japonaise. Mori, C. et al., Graduate School of Medicine, Chiba University, Japan

P2 Perturbation du métabolisme des glucides due à une combinaison de polluants organiques persistants dans la lignée cellulaire d’hépatocytes humains, HepaRG. Leblanc, A., et al. Inserm, Université Paris Descartes, C. Eu, Sorbonne, Paris, France

P3 Evaluation de la neurotoxicité induite par le Σ6 NDL-PCB sur la descendance chez la souris : une étude épigénétique trans-générationnelle. Karbaka, A., et al. Afpa/Inra-Université de Lorraine, Metz, France

P4 L’exposition périnatale aux NDL- PCBs à des concentrations environnementales induit des changements de l’activation inflammatoire dans le cerveau des souris. Soualeh, N., et al. Afpa/Inra. Lorraine, France

P5 Le perturbateur endocrinien p,p’DDT agit comme modulateur allostérique du récepteur humain de la follitropine. Munier, M., et al. CNRS-Inserm, Angers, France

P6 Effets du DEHP sur le ver du cotonnier égyptien, Spodoptera littoralis. Aviles, A., et al. UMPC, Paris, France

P7 Mise en évidence d’une interférence croisée entre les voies de signalisation des récepteurs AhR et ER chez des poissons et le gène rapporteur des lignes cellulaires humaines utilisées pour la détection de l’activité oestrogénique. Serra, H., et al. Ineris, Verneuil en Halatte, France

P8 L’exposition au BPA agit sur le développement de la phase folliculaire chez le poisson zèbre. Migliaccio, M., et al. Università di Napoli, Italia

P9 Les effets du Bisphénol A (BPA) sur le développement post-embryonnaire et sexuel du ver du cotonnier, Spodoptera littoralis. Blais, C., et al. UPMC. Paris, France

P10 L’exposition périnatale au BPA contribue au phénotype obésogène de la souris male à l’âge adulte : aspects immunologiques. Malaisé, Y., et al. Inra, Toxalim. Toulouse, France. Poster.

P11 L’exposition prénatale au Bisphénol A induit chez la souris des modifications sexe spécifique dans le profil lipidique du foie. El Hamrani, D., et al. CNRS. Orléans, France. Poster.

P12 Altération de l’expression des mécanismes épigénétiques et possible modulation épigénétique de “kiss-1” dans les testicules des rats exposés chroniquement à des faibles doses de BPA. Chianese, R., et al. Università di Napoli Parthenope. Napoli, Italia

P13 Effet d’une exposition continue au BPA, seul ou associé à la génistéine et/ou la vinclozoline, sur les préférences gustatives et sur les glandes submaxillaires chez la descendance. Boudalia, S., et al. Inra, Dijon, France

P14 Variabilité temporelle des métabolites de phtalates, parabènes et bezophénone-3 dans les urines d’adultes en Belgique. Charlier, C., et al. Département de Toxicologie. Université de Liège. Liège, Belgium. Poster.

P15 Altération de l’expression des gènes impliqués dans le métabolisme intestinal des lipides chez la souris suite à l’exposition périnatale au BPA ou au BPS.Le Corre, L., et al. Inserm, Agrosup. Dijon, France

P16 Une nouvelle méthode d’analyse des Bisphénols dans diverses matrices basée sur l’utilisation d’un polymère à empreinte moléculaire. Naraghi K. et al. Affinisep. Paris, France. Poster.

P17 Bisphénol S-glucuronide (BPS-G) dans les urines et santé métabolique dans l’étude française de cohorte prospective D.E.S.I.R. Rancière, F., et al. Inserm, Sorbonne Paris Cité. Villejuif, France

P18 Différentiation adipogénique des cellules stromales adipeuses et des cellules souches humaines sous l’effet du Bisphénol-A et des congénères. Mustieles, V., et al. University of Granada, Spain. Poster.

P19 Perturbateurs endocriniens émergents : devenir du bisphénol S (BPS) chez les rats Wistar mâles et femelles. Cabaton, N., et al., Inra,Toxalim. Toulouse, France

P20 L’exposition aux xéno-hormones après sevrage affecte les niveaux plasmatiques du facteur de croissance de l’épiderme via la perturbation des glandes salivaires submaxillaires chez les rats Wistar mâles mais pas chez les femelles. Kouidhi, W., et al. Inra. Dijon, France

P21 Les sucres artificiels agissent-ils comme perturbateurs endocriniens ? Effets sexe spécifique de l’exposition prénatale aux sucres artificiels sur le développement submandibulaire des femelles. Drouin, G., et al. Inra. Dijon, France

P22 Utilisation du modèle « poisson zèbre transgénique » pour l’étude des effets endocriniens des progestines naturelles et synthétiques. Garoche, C., et al. Ineris. Verneuil en Halatte. France. Poster.

P23 Affinité des récepteurs estrogène et rétinoïde-X (LsER et LsRXR) de Lymnaea stagnalis pour des ligands : conséquences pour la détection des perturbateurs endocriniens. Boulahtouf, A., et al. INRA/Agrocampus-Ouest, Rennes, France. Poster.

P24 Une approche intégrée pour la caractérisation de l’interaction entre les récepteurs nucléaires et les perturbateurs endocriniens. Grimaldi, M., et al. Institut de Recherche en Cancérologie. Montpellier, France. Poster.

P25 Les perturbateurs chimiques modifient l’activité transcriptionnelle du récepteur LXR. Fouache, A., et al. CNRS-INSERM -CRNH, Université de Clermont. Clermont Ferrand, France

P26 Le 4-nonylphénol est-il capable de perturber l’osmorégulation des poissons téléostéens euryhalins D. labrax ? Farcy, E., et al. Université de Montpellier, France

P27 L’exposition à un mélange de perturbateurs endocriniens à faible dose déclenche une insulinorésistance chez les souris mâles jeunes adultes soumises à un régime alimentaire obésogène. Labaronne, E., et al. Inserm, Université Lyon 1.Lyon, France

P28 Utilisation d’une approche métabolomique de profilage non ciblé pour caractériser l’exposition des femmes enceintes aux pesticides environnementaux par UHPLC-HRMS. Jamin, E., et al. EHESP, Rennes, France. Poster.

P29 Exposition au benzo(a)pyrène pendant la grossesse : accumulation et effets néfastes sur les trophoblastes humains. Gil, S., et al. Inserm. Paris, France

P30 Perturbateurs endocriniens et désordres psychiatriques chez les enfants exposés in-utero : résultats d’une cohorte française de 1002 enfants exposés avant la naissance et exemple du diéthylstilbestrol (DES) comme modèle pour l’étude des PE.
Soyer-Gobillard, MO., et al. CNRS, Université Paris 6 et Association HHORAGES. Paris, France

P31 Exposition prénatale aux solvants organiques et conséquences sur le comportement des enfants à l’âge de 6 ans : résultats de la cohorte mère-enfants PELAGIE. Beranger, R., et al. Inserm-Irset. Rennes 1, France

P32 De l’air à la peau : une importante voie d’exposition pour certains perturbateurs endocriniens semi-volatils. Pelletier, M., et al. Irset. Rennes, France

P33 Caractérisation de l’exposition des agriculteurs de la région d’El Hajeb (Maroc) aux produits chimiques cancérigènes. Berni, I., et al. Faculté des Sciences, Université Moulay Ismaïl. Meknès, Maroc

P34 Incidence et tendances spatiales des cas de puberté précoce centrale idiopathique (PPCI) en France : une étude épidémiologique à l’échelle nationale. Rigou, A., et al. InVS. Saint-Maurice, France. Poster.

P35 Vers un système de surveillance transnational de la santé reproductive dans le contexte de l’exposition aux substances chimiques perturbatrices endocriniennes. Le Moal, J., et al. InVS. Saint-Maurice, France. Poster.

P36 Faciliter l’évaluation de l’exposition et améliorer la surveillance de la santé pour mettre en évidence l’impact sur la santé humaine des produits chimiques perturbateurs endocriniens. Zastenskaya, I., et al., Centre européen de l’environnement et de la santé, OMS. Bonn, Allemagne

P37 EDC-MixRisk : Intégration de l’épidémiologie et de la biologie expérimentale afin d’améliorer l’évaluation des risques sanitaires dus à l’exposition aux mélanges des composés perturbateurs endocriniens. Rüegg, J. et al., Swedish toxicology science research center (Swetox). Sweden

P38 Modulation de l’équilibre cellulaire Th17/Treg après exposition précoce des rats nouveau-nés à l’œstradiol. Guzylack-Piriou, L., et al. Inra, Toxalim. Toulouse, France. Poster. 

P39 Modifications de l’axe reproductif et de l’expression génétique du testicule chez les males nouveau-nés, pré- et post-pubères et adultes après l’exposition en continu à des mélanges de perturbateurs endocriniens à des concentrations environnementales via l’alimentation. Eustache, F., et al. Hôpitaux Universitaires Paris Seine-St-Denis, Paris, France

P40 Analyses transcriptomiques et effets comparatifs de deux composés oestrogéniques d’origine alimentaire dans un modèle cellulaire de cancer du sein. Lecomte, S., et al. Irest, Rennes, France

P41 Contribution de facteurs environnementaux à l’accroissement de l’incidence des cancers de la prostate : relation avec les canaux ioniques. Derouiche, S., et al. Inserm, Université Lille I, Villeneuve d’Ascq, France

P42 Effets de mélanges de perturbateurs endocriniens sur la plasticité mammaire et le cancer du sein. Applanat, M., Inserm - Hôpital Lariboisière. Paris, France

P43 Les mélanges d’alkylphénols à longue chaine favorisent l’initiation et le développement de cancers de sein via un mécanisme médié par le récepteur ERα36. Chamard-Jovenin, C., et al. CNRS-Université de Lorraine, France

P45 Capacité de pesticides à agir comme antagonistes du récepteur de l’hormone thyroïde. Guyot, R., et al. Institut de Génomique Fonctionnelle. Lyon, France

P46 Caractérisation du transporteur de l’hormone thyroïde chez le Xenopus et sa sensibilité aux TDCs. Mughal, B., et al. Université Sorbonne, MNHN. Paris, France

P47 Mélange des perturbateurs endocriniens dans les cellules souches embryonnaires du test souris. Hessel, E., et al. Center for Health Protection, RIVM. Bilthoven, Netherlands

P48 Analyse de composés oestrogéniques, une classe de perturbateurs endocriniens, par extraction en phase solide avec un polymère à empreinte moléculaire. Naraghi, K., et al. Affinisep. Paris, France. Poster.

P49 Un test rapide et quantitatif d’évaluation du signal spécifique oestrogène-like du GPER. Carnesecchi, J., et al. Institut de génomique fonctionnelle de Lyon. Lyon, France. Poster.

P50 Développement d’une méthode pour l’utilisation de données toxicologiques dans l’analyse de risques socio-économiques : le cas du triclosan. Prichystalova, R., et al. Institut des Sciences de la Communication, France